Michel R. Campbell Ph.D.

Membre de l’Ordre des psychologues du Québec

Le harcèlement au travail

Les tribunaux accordent de plus en plus de compensations pour harcèlement au travail. Récemment, le Tribunal des droits de la personne a ordonné au à un employeur de verser la somme 7,000 dollars à titre de dommages moraux à une plaignante ayant subi du harcèlement sexuel. Aux États-Unis, les tribunaux sont débordés, semble-t-il, par ce genre de cause.

L'affaire Paula Jones vs Bill Clinton aura eu pour effet de sensibiliser le grand public concernant le harcèlement sexuel, mais il ne faut pas oublier qu'il existe aussi le harcèlement personnel.

Le cas de Josée

Josée se présente à mon bureau en me disant qu'elle fait un burn-out. " Chaque fois que je rentre au travail, je me sens angoissée ". Après quelques questions, je réalise que l'anxiété au travail est causée par la relation qui prévaut entre elle et son patron. En général, lorsque l'humeur anxieuse ou dépressive est causée par un conflit au travail, il s'agit d'un trouble de l'adaptation. Dans le cas de Josée, l'anxiété était causée par l'attitude agressive de son patron. Comme psychologue, je pouvais l'aider à développer de meilleures habiletés de communication afin qu'elle s'affirme davantage. Mais je pouvais également la sensibiliser aux notions de harcèlement personnel afin qu'elle puisse faire valoir ses droits.

Définition

Le harcèlement au travail comprend le harcèlement sexuel et personnel, l'établissement d'un milieu de travail malsain et l'abus de pouvoir. En fait, le harcèlement personnel désigne tout comportement inacceptable ou offensant qui est reconnu ou devrait raisonnablement être reconnu comme importun. Le harcèlement personnel englobe tout commentaire, conduite ou exhibition répréhensible survenant de manière isolée ou persistante et ayant pour effet d'abaisser, de déprécier, d'humilier ou d'embarrasser quelqu'un.

Le harcèlement personnel comprend tout commentaire avilissant, dégradant, offensant ou humiliant eu égard à la race, la couleur, la religion, la nationalité, l'ascendance, le lieu d'origine, l'âge, l'incapacité physique ou mentale, l'état civil, l'orientation sexuelle ou le sexe.

Le patron

Le patron de Josée utilisait des mots blessants : " Des fois je me demande si tu es capable de penser... " lui disait-il en se mettant en colère de façon démesurée. " Tu es assez niaiseuse, je n'en reviens pas ", lui a-t-il déjà dit devant ses collègues. Et en criant ! Le simple fait de créer une atmosphère hostile et offensante est considéré comme l'établissement d'un milieu de travail malsain. À titre d'exemples, il peut s'agir d'insultes ou de blagues à caractère sexuel, racial ou religieux, de graffitis, de caricatures, de littérature et de matériel pornographique ou de tout autre matériel offensant.

L'abus de pouvoir

L'abus de pouvoir consiste à utiliser de façon inappropriée ou indue l'autorité et le pouvoir pour nuire à l'épanouissement et au rendement d'une personne par des comportements d'intimidation, de menace, de chantage et de coercition. L'abus d'autorité peut également consister en des comportements ayant pour objectif de compromettre l'emploi d'un employé subalterne sans motif raisonnable.

L'affirmation de soi

Josée a tenté de s'affirmer en demandant à son patron de lui faire des reproches d'une façon convenable. Elle lui a exprimé, entre autres, qu'elle se sentait mal lorsqu'il l'humiliait auprès de ses collègues, et qu'elle n'accepterait plus de se faire ridiculiser. Le patron lui aurait répondu: " C'est moi le boss, tu vas faire ce que je te dis... pis tu vas fermer ta grande gueule, sans ça, à la moindre erreur, je vais te mettre dehors ! " Le hic, c'est que Josée avait tout enregistré. Par la suite, elle a porté plainte pour harcèlement personnel et elle a eu gain de cause, soit 6000,00$ pour dommages moraux. Pour Josée, l'affirmation de ses droits a été un bon moyen pour retrouver l'estime de soi. Bien s'affirmer, c'est se respecter !

Lectures recommandées :

  • Leymann, H. Mobbing : la persécution au travail. Paris : Seuil, 1996.
  • Hirigoyen, M.-F. Le harcèlement moral. Paris : Syros, 1998.
  • Hirigoyen, M.-F. Malaise dans le travail: harcèlement moral - démêler le vrai du faux. Paris : Syros, 2001.
  • Nazare-Aga, I. Les manipulateurs sont parmi nous. Montréal : Éditions de L'Homme, 1997.
  • Ministère du Travail. Rapport du Comité Interministériel sur le Harcèlement Psychologique au Travail. Québec, 2001. www.travail.gouv.qc.ca/quoi_de_neuf/actualite/fs_harcel.html
  • Leymann, H. Mobbing: la persécution au travail. Paris : Seuil, 1996.
  • Rhodes, D. et Rhodes, K. Le harcèlement psychologique. Montréal : Le Jour, 1999.

Liens suggérés :

Préparé par le Dr Michel R. Campbell, psychologue et sexologue

Envoyez un courriel à Michel R. Campbell

Vous êtes ici: Articles Articles variés en psychologie Le harcèlement au travail

There are replica handbags altered concepts about replica watches a part of the accepted public. But I just wish to replica watches ask, why you spent bags of dollars on a individual section of affluence cast if you could get the aforementioned replica watches actualization and address from such a watch in few dollars. Nothing bad with accurate brands but they are pricey. Swiss Replica Watches are crafted in a accurate way that provides the aforementioned actualization to replica watches the high-end accurate omega replica watches. These watches accept so accomplished adroitness that you can breitling replica accomplish the aberration amid the replica and accurate watch unless you are an able in horology.Every watch lover bare to louis vuitton replica abrasion high-end branded watch. If you are a being analytic for omega replica a dream wristwatch at affordable ante then, you accept the best adventitious with Swiss Replica Watches. As these watches offered at best ante area you can acquisition any cast of rolex replica the affected watch easily.