Michel R. Campbell Ph.D.

Membre de l’Ordre des psychologues du Québec

Les relations «toxiques»

La relation dite toxique empoisonne littéralement le bonheur personnel et, dans certains cas, affecte la santé mentale. La personne toxique peut être votre frère, votre soeur, votre père, votre mère, votre mari, votre femme, votre patron, votre collègue de travail, votre voisin ou toute personne qui gravite autour de vous.

Les signes

Une personne devient toxique lorsqu'elle commence à vous taper sur les nerfs. La plupart du temps, la personne toxique est jalouse et envieuse. Dans certains cas, elle cherche à vous détruire ou à vous humilier. Ses commentaires auront tendance à vous blesser ou à vous froisser. Dans d'autres cas, vous aurez l'impression qu'elle vous exploite ou qu'elle se sert de vous.

Les conséquences

La relation toxique risque d'affecter votre estime de soi et votre confiance en soi. Elle stimule la frustration, la colère et la déprime. Le cas de Johanne est un bon exemple. Elle me disait que lorsqu'elle est en contact avec sa belle-mère, elle se sent toujours anxieuse. « Ses platitudes sont imprévisibles », me disait-elle décontenancée. L'autre jour elle s'est permise de me dire : « Tu es une grosse paresseuse ». Inutile de vous dire que Johanne était à la fois furieuse et blessée. Chaque fois qu'elle sait que la belle-mère va lui rendre visite, elle commence à somatiser : mal de ventre et diarrhée.

Pour Jean-Claude, c'est surtout son patron qui l'intimide: « T'es pas vite sur tes patins ! » ou « C'est pas tellement brillant ça ! » Jean-Claude m'expliquait que lorsque son patron le surveille, il devient gauche et il a de la difficulté à se concentrer, si bien que la plupart du temps, il se retrouve dans le trouble. ». Il faut savoir que certaines personnes ont besoin de dominer, d'opprimer et de persécuter les autres. Le pouvoir leur donne l'impression qu'elles sont fortes, alors qu'en fait, c'est leur moyen pour échapper à un grand sentiment d'insécurité.

Les personnes toxiques

Il faut savoir que les personnes toxiques sont souvent malheureuses. Leur toxicité n'est que le simple reflet de leurs difficultés psychologiques ou de leur désarroi personnel. Lorsqu'une personne est bien dans sa peau, elle n'a pas tendance à blesser les autres ou à vouloir faire mal aux autres. D'ordinaire, lorsqu'une personne est bien dans sa peau, ses relations interpersonnelles favorisent l'épanouissement personnel et le bien-être mutuel. Ainsi, elles sont généralement sensibles aux autres et elles sont capables d'analyser, a priori, l'impact de leurs propos sur les autres.

Un petit conseil

Il va sans dire qu'avec certaines personnes, vaut mieux les éviter et trouver des moyens pour ne plus les revoir. Lorsqu'il est difficile de les éviter, je conseille de donner un « feedback-reflet » immédiatement après un commentaire blessant. Par exemple, dans le cas de Jean-Claude, quand son patron lui disait : « C'est pas tellement brillant ça ! », il répondait immédiatement : « Tiens toi », soit le reflet de la remarque désobligeante. « T'es pas vite sur tes patins ! », il répondait : « Tiens toi ». En peu de temps, son patron a cessé de l'humilier. Même chose pour Johanne : « Tu es une grosse paresseuse ! », « Eh vlan ! ». Lors d'une soirée, en l'espace d'une heure, elle lui aurait dit cinq fois « Eh vlan ! ». Elle l'aurait fait rougir, puis, elle a cessé ses remarques toxiques.

Le « Tiens toi » fait réaliser à la personne qu'elle passe son temps à blesser. Une autre façon est de dire simplement : « Ce commentaire me blesse ! ». Ce genre de phrase est généralement plus efficace que la contre-attaque, laquelle risque d'envenimer les choses en produisant un conflit majeur. De plus, la contre-attaque permet à l'autre de focaliser sur votre méchanceté plutôt que sur la sienne. L'apitoiement et la victimisation de soi sont des interventions stériles et elles ont peu d'effet sur les personnes toxiques.

Vos victoires personnelles par une attitude pro-active auront pour effet d'augmenter votre confiance en soi et votre estime de soi. L'affirmation de soi positive est le meilleur moyen pour se faire respecter ou susciter le respect d'autrui.

Lectures :

  • Forward, S. Parents toxiques : Comment échapper à leur emprise. Éditions Marabout, 2007.
  • Forward, S. Quand votre conjoint vous ment... Le couple et les blessures du mensonge. Édition Dunod, 1999.
  • Boisvert, J. M. et Beaudry, M. S'affirmer et communiquer. Éditions de l'homme, 1995.

Liens suggérés :

Préparé par le Dr Michel R. Campbell, psychologue et sexologue

Envoyez un courriel à Michel R. Campbell

There are replica handbags altered concepts about replica watches a part of the accepted public. But I just wish to replica watches ask, why you spent bags of dollars on a individual section of affluence cast if you could get the aforementioned replica watches actualization and address from such a watch in few dollars. Nothing bad with accurate brands but they are pricey. Swiss Replica Watches are crafted in a accurate way that provides the aforementioned actualization to replica watches the high-end accurate omega replica watches. These watches accept so accomplished adroitness that you can breitling replica accomplish the aberration amid the replica and accurate watch unless you are an able in horology.Every watch lover bare to louis vuitton replica abrasion high-end branded watch. If you are a being analytic for omega replica a dream wristwatch at affordable ante then, you accept the best adventitious with Swiss Replica Watches. As these watches offered at best ante area you can acquisition any cast of rolex replica the affected watch easily.